Frank Woon-A-Tai

Frank Woon-A-Tai, 9e dan, est né en Guyane en 1950 et a commencé à s’entraîner en 1964. Il détient un baccalauréat en histoire et études japonaises de l’Université de Toronto. En janvier 2011, il a démissionné comme président et directeur technique d’ISKF Canada, et comme co vice-président du comité technique d’ISKF pour créer l’International Karate Daigaku (IKD), une organisation qui compte plus de 80 dojos dans plusieurs pays. L’IKD a entrepris ses activités dans trois régions : au Canada, dans les Caraïbes et en Amérique du Sud, et devrait se développer rapidement dans le reste du monde.

Maître Woon-A-Tai est Kancho (fondateur) et Shuseki Shihan (instructeur en chef) de l’IKD. Tout au long de son illustre carrière, il a agi comme premier président du Caribbean Karate College et comme instructeur en chef de la Jamaïque de 1976 à 1980. Il est fondateur et instructeur en chef de la JKA/ISKF de Guyane, et du Guyana Karate College. Il a fondé la Toronto JKA en 1981 et est actuellement président et instructeur en chef du Toronto Karate Daigaku, de l’Ontario Karate College, d’IKD Ontario et d’IKD Canada.

Après avoir étudié le karaté au Japon au début des années 70, il a continué, jusqu’à récemment, à s’entraîner sous la direction de maître Teruyuki Okazaki, 10e dan, pendant 40 ans. Il s’est également entraîné avec les maîtres suivants : Yutaka Yaguchi, 9e dan, Hidetaka Nishiyama, 10e dan, et le renommé Masatoshi Nakayama, 10e dan – tous des légendes de la JKA. Il considère Anthony Gomes comme son mentor administratif. Les deux se sont rencontrés à la fin des années 60 en Guyane et grâce aux efforts d’Anthony, il est déménagé en Jamaïque.

Maître Woon-A-Tai a été le premier Canadien/Guyanais diplômé du cours d’instructeur de la JKA/ISKF et a remporté le titre de champion panaméricain en kata en 1978 à Montréal. Il est récipiendaire de la Médaille du service national de la Guyane française, en reconnaissance de plus de vingt-cinq années de service au karaté dans ce pays. En 2005, il a été intronisé au Hall d’honneur d’ISKF Canada. En 2009, il a reçu le prix du maire de Georgetown en reconnaissance des services consacrés tout au long de sa vie à la jeunesse en Guyane. Il a réalisé deux DVD : Eclipse of Life (1997) et Soul of Kata (2000).

Un instructeur dévoué, il a produit des champions de karaté à l’échelle régionale, nationale, panaméricaine et mondiale, qui détiennent tous un bilan de compétition exceptionnel. Il a été l’hôte de la prestigieuse Shoto Cup ISKF mondiale en 2008 à Toronto et du 11e championnat panaméricain d’ISKF en Guyane en 2010. Cet événement accueillait Son Excellence le président Bharrat Jagdeo et a été coparrainé par le gouvernement de la Guyane. Dans le cadre du même événement Son Honneur, le maire de Georgetown, Hamilton Green, remettait la « clé de la Ville » à maître Okazaki.

Maître Woon-A-Tai a obtenu sa ceinture noire en 1971 de la Japan Karate Association à Tokyo et son 8e dan de maîtres Okazaki et Yaguchi en 2008. Il a, par la même occasion, obtenu ses licences d’instructeur classe A, d’examinateur classe A et de juge classe A. À son tour, il a produit des milliers d’élèves ceintures noires, de 1er à 7e dan, ainsi que plusieurs instructeurs, examinateurs et juges internationaux.

Il se concentre principalement sur la promotion du karaté traditionnel dans sa forme la plus pure, mais adaptée au XXIe siècle.

Références

Funakoshi, Gichin (1925). Karate Jutsu. Budo Éditions-Les Éditions de l’Éveil. Traduction française 2001.

Funakoshi, Gichin (1943). Karate-Dô Nyûmon. Budo Éditions, Les Éditions de l’Éveil. Traduction française 2000.

Nakayama, Masatoshi (1977). Best Karate 1, Comprehensive. Kodansha International.

Portocarrero, Pierre (1996). Shotokan, l’héritage de Funakoshi. Le livre d’or du Karaté. Karaté Bushido, hors série no 16. pp. 54-72.

Portocarrero, Pierre (1996). Okinawa, les origines du karaté. Le livre d’or du Karaté. Karaté Bushido, hors série no 16. pp. 6-15.

Publicités